Publié le 12/11/2013 Mise à jour le 13/10/2014

Longys

Distinction : Réel
Rôle : Autre
Suggérez une modification

1 occurrence

Notes

Lefranc A., Oeuvres de François Rabelais, 1922, t.3, p.25, note 97 :

Dans le bas langage, longis ou longin désigne, par étymologie populaire, un lambin, un homme qui est long à faire tout ce qu'il entreprend. Ce sens est déjà usuel aux XVe-XVIe s : « Vostre grand longis de mary », lit-on dans une farce de l'Ancien Théâtre, t. I, p. 187.
Ajoutons qu'un Longys figure, dans la Geste de Vivien, comme émir de Barbastre. (S.)